Rome, voyage dans la ville éternelle by night

Rome, voyage dans la ville éternelle by night

S’il est une ville connue pour son patrimoine exceptionnel, témoin d’une histoire monumentale, c’est bien Rome dite « la ville éternelle ». Je me suis rendu deux fois à Rome, et à chaque fois le même sentiment : celui d’une ville harmonieuse, où la beauté est sur chaque place, dans chaque ruelle de son centre historique mais aussi dans ses jardins, sur ses collines bâties depuis l’antiquité…

Rome n’est ni particulièrement ordonnée, ni particulièrement romantique. Elle n’est pas dans le nord, mais elle n’est pas non plus clairement sudiste. Elle n’est pas la capitale économique de l’Italie, mais elle a si fière allure. Et tellement à offrir au voyageur, comme au pèlerin. Je vous propose une petite visite illustrée, loin d’être exhaustive, by night…

Le Panthéon à Rome
Il Pantheon (Basilica collegiata di Santa Maria ad Martyres)

Tout d’abord, il est pour moi LE monument le plus incroyable de la ville : le Panthéon de Rome ou Panthéon d’Agrippa. D’abord bâti au 1° siècle avant J.C., il fût détruit par un incendie en 80 après J.C. et reconstruit en l’an 126. Il est aujourd’hui l’édifice romain le mieux préservé au monde.

Le Panthéon a d’abord été un temple dédié aux divinités de l’antiquité. Il a été converti en église au VII° siècle et le reste encore aujourd’hui. Sa coupole en béton de plus de 43m de diamètre (150 pieds romains) est aujourd’hui encore la plus grande coupole du monde en béton non armé. Et elle est restée quasi intacte durant 18 siècles !

Le Panthéon à Rome
La coupole du Panthéon

Continuons notre balade nocturne pour nous approcher du Tibre, en direction du Vatican. Et là, nouvelle claque ! Nous voici devant face au Pont et au Castel Sant’Angelo. Achevé en 139 après J.C. pour assurer la fonction de mausolée de l’empereur Hadrien, il fût reconverti au fil des âges en avant-poste militaire, en prison, et enfin en musée national.

Castel Sant'Angelo
Castel Sant’Angelo

Reprenons notre chemin car, depuis le château Sant’Angelo, s’éclaire tel un phare sur notre gauche, au bout de Via della Concilliazione, la Basilique Saint-Pierre. C’est non sans une certaine émotion que je franchis, dans un dédale monumental, la frontière de l’Etat pontifical.

Arrivé sur la place Saint Pierre, je repense aux images de ces immenses rassemblements tandis que j’ai la chance d’en profiter en toute quiétude. J’y reviendrai plus tard pour une visite complète de la Basilique et de la Cité du Vatican. L’intérieur de la basilique est juste somptueux, grandiose.

Basilique Saint-Pierre
Basilica di San Pietro

Traversons de nouveau le centre de Rome, car il est un autre édifice emblématique situé à proximité immédiate du Forum et au pied des collines : le Colisée ou amphithéâtre Flavien. Achevé en 80 après J.C., il pouvait accueillir plus de 50 000 spectateurs venus assister à des combats ou des reconstitutions historiques. Aujourd’hui en état de ruine, ayant même servi de carrière pour bâtir d’autres édifices, il symbolise pourtant encore la grandeur de la civilisation romaine, et marque les esprits par ses proportions restées impressionnantes.

Le Colisée à Rome
Il Colosseo

Poursuivons notre route et poursuivons dans le temps : la Basilique Sainte-Marie Majeure est l’une des quatre basiliques majeures propriétés du Vatican, mais bénéficiant de l’extraterritorialité. Sa construction aurait débuté en 431. J’ai particulièrement été marqué par ses mosaïques antiques et médiévales, ainsi que par la mise en lumière de sa façade.

Basilica di Santa Maria Maggiore
Basilica di Santa Maria Maggiore

Quittons à présent la Rome antique, car je ne pouvais terminer cette virée nocturne sans vous emmener jusqu’à la Fontaine de Trevi. Monument de style baroque du XVIII° siècle, elle est cependant alimentée par l’Aqueduc de l’Aqua Virgo inauguré en 19 avant J.C. Quand je vous dit que l’histoire est partout dans cette ville…

Fontaine de Trévi
Fontana di Trevi

Il est difficile de terminer notre visite ici tant il y a de choses à découvrir à Rome. C’est presque une évidence : le centre historique de Rome (depuis 1980) et les biens du Saint-Siège (depuis 1990) sont classés au patrimoine mondial par l’UNESCO. Je vous propose ci-dessous un petit pêle-mêle de photos complémentaires réalisées au téléphone :

N’hésitez pas enfin, lors de votre séjour romain, à goûter une vraie Carbonara mais aussi les Carciofi (artichauts) et le Saltombocca alla Romana, ce dernier étant un vrai délice (escalope de veau enroulée sur une tranche de jambon cru avec une feuille de sauge).

Je vous conseille pour cela un restaurant de spécialités romaines au rapport qualité-prix tout à fait intéressant :
La Fraschetta di Castel Sant’Angelo
http://www.fraschettadicastelsantangelo.com/

Un petit grignotage ? (très gourmand !) Cela n’a rien de romain, mais si vous aimez les pâtisseries siciliennes, vous ne saurez plus où donner de la tête à la Cannoleria Siciliana !
http://www.lacannoleriasiciliana.it/

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *